Fabrication

Cette section explique comment Marie fabrique les objets en céramique qui composent sa collection permanente avec la technique du tournage, résumé en 10 étapes.

Poterie Bleu Marie, céramique bleue, Saint-Vallier, Québec, Canada - Bleu Marie Pottery, blue ceramics, Saint-Vallier, Quebec, Canada

Introduction

La fabrication d’un objet en céramique demande beaucoup de temps: environ 1 mois pour faire un bol à partir d’une motte d’argile.  Dans son atelier, Marie travaille donc toutes les semaines sur des dizaines de pièces rendues à différentes étapes de leur processus de fabrication.


Conception

Pour ajouter un nouveau modèle à sa collection, on doit d’abord le dessiner pour en établir les proportions, mesures et attributs. Ainsi, quand on le fabriquera, on arrivera plus facilement au résultat souhaité.  On archive soigneusement ces mesures pour pouvoir reproduire les pièces en série.


Pesée et pétrissage

Une fois les mesures des pièces déterminées, on pèse les mottes d’argile qui les composeront avant de les tourner. On pétrit également chaque motte pour homogénéiser l’argile et la préparer pour le tournage.


Tournage

Une fois les mottes pesées et pétries, on les tourne une à une en respectant les mesures établies lors de la conception. On centre d’abord la motte, puis on la creuse et on la monte. Une fois la forme de base montée, on forme la paroi et la lèvre.


Tournassage et signature

Quand les pièces tournées ont commencé à sécher, on peut tournasser les pieds. Il s’agit de dégrossir les pieds des pièces remises sur le tour avec un outil appelé le tournassin. C’est aussi à cette étape qu'on signe les pièces avec une estampe.


Assemblage

Une fois les pièces terminées, toujours avant qu’elles soient sèches, on procède à l’assemblage final. Chaque modèle a sa ou ses particularités : une anse à poser, des trous à percer, un bec verseur à former, des motifs à graver, une lèvre à découper, un bouton à tourner, etc.


Séchage

Une fois les pièces assemblées, on les laisse sécher durant au moins une semaine. Celles qui ont des parties assemblées, comme des anses, doivent sécher encore plus lentement sous une pellicule plastique pour s’assurer que les joints ne craquent pas.


Première cuisson

Quand les pièces sont complètement sèches, on les enfourne pour une première fois dans un four électrique. La première cuisson dure huit heures et atteint 1728oF. Elle permet aux pièces de durcir mais de rester poreuses, ce qui me permettra de les émailler par la suite.


Émaillage

Après que les pièces aient été cuites pour la première fois, on cire leurs pieds et les émaille. La cire empêche l’émail d’adhérer sous la pièce ce qui à son tour empêche la pièce de fusionner avec la tablette du four lors de la deuxième cuisson. Les pièces sont émaillées par trempage avec des pinces ou à la main.


Deuxième cuisson

Une fois les pièces émaillées et les pieds bien nettoyés, on enfourne les pièces pour une deuxième cuisson. Celle-là atteindra 2232oF et durera 24 heures avec un refroidissement très lent pour permettre aux couleurs d’être vives et à l’émail d’être bien lisse et brillant.


Finition

Une fois les pièces cuites, on sable les pieds pour qu’ils n’abîment pas les tables. Enfin, on termine par la pose des accessoires : becs verseurs pour les bouteilles d’huile, cordes de suspension pour les jardinières, anneaux et chaînes pour les bijoux, anses en bambou pour les théières, etc. Et voilà!


Poterie Bleu Marie, céramique bleue, Saint-Vallier, Québec, Canada - Bleu Marie Pottery, blue ceramics, Saint-Vallier, Quebec, Canada

Conclusion

En espérant que cette section vous aura donné envie d’en savoir plus sur la céramique d'hier et d'aujourd'hui, d’ici et d’ailleurs, et qu’il aura contribué à changer votre perception des objets les plus communs qui soient que sont les bols, les assiettes et les tasses.

 


Pour en savoir plus

Recyclage de l'argile

Tant qu’elle n’est pas cuite, l’argile est réutilisable à l’infini. On récupère donc la boue de tournage et les copeaux de tournassage qu'on réhydrate et laisse décanter avant de les repétrir. L’argile ainsi obtenue doit reposer dans un contenant hermétique au moins un mois avant d’être tournée de nouveau.


Fabrication de l'émail

L’émail est constitué de minéraux en poudre et d’eau bien mélangés et tamisés. Durant la cuisson, en réaction avec la température, l’oxygène et l’argile, les minéraux fondent et vitrifient en une couche colorée et brillante à la surface de la pièce.